Paroles de la chanson Emotif (Booska 1H) par PLK

Paroles de la chanson Emotif (Booska 1H) par PLK

The Danger, the Danger
Hey, le P le L (hé, il a mis son tag, hein), Booska-P, Le Motif, gang, hey
Trust me

J’arrive en 4-4-2 dans un 4×4 noir, uniquement vodka, pas d’Badoit
Ouais, fils de putain, parle pas d’moi, si j’veux qu’tu disparaisses, j’claque des doigts
C’est pour Booska-P (P, P, P, P), on va tout casser (‘sser, ‘sser, ‘sser, ‘sser)
Un morceau en une heure, il faut que vous sachiez qu’on va tout froisser
Je plonge dans l’ul-c d’une Bolivienne, j’la fais chanter comme The Weeknd
J’suis posté au quartier, guetteur attend qu’la police vienne (akha, akha)

Sombre destin, triste avenir, j’vois mon reflet dans mon re-v
Casier rempli, affirmatif, j’regarde mal et j’réponds aux keufs
J’rallume mon teh, j’rallume mon niaksou, nan, ne fais pas l’fou
C’est mieux pour tout l’monde, on perd pas d’temps, tu gardes tes deux genoux
Alors, on doit s’remplir les poches, poches pour maman, j’peux pas louper
J’veux qu’elle s’balade en Porsche, Porsche sur les plages d’Guadalupe

Elle veut qu’j’dise “oui” à la mairie, mmhh
L’OPJ m’relit mes délits, mmhh
Ient-cli m’demande si y a crédit, mmhh
C’est par le feu si je péris, mmhh

Elle veut qu’j’dise “oui” à la mairie, j’lui dis “nan nan nan”
L’OPJ m’relit mes délits, j’lui dis “nan nan nan”
Ient-cli m’demande si y a crédit, j’lui dis “nan nan nan”
C’est par le feu si je péris, clic-clic, ba-ba-bah

Hey, j’ai commencé par passion, connu pour altercations (ah oui)
J’ressemble vraiment au daron : froid et dur comme un vrai glaçon
J’peux t’siroter comme un thé glacé mais seulement si t’es fraîche
Pas de faux seins ou de mèches, faut qu’tes fesses ressemblent à une pêche (brr)
J’finis ma clope, j’te baise ta mère, juré, juré, craché, son cul cassé

Écrit noir sur blanc comme dans mon foutu casier
Ok, fiston, Cala boca, quelques coups d’fil, carrière bloquée (ouh)
Les flics respectent leurs quotas : les p’tites putes ou les mecs côtés, hé (hey)
Pas les bons rappeurs, pas les bons trappeurs, pas les bons mythos (pas les bons, pas les bons)
Chaque flow, t’as peur, précis, buteur comme Robinho, j’y vais molo, c’est pour ton bien, hey (ton bien)
Coño, retiens ça : dès que billet passe dans ma poche, hop, billet revient sale (sale, sale, sale)

Elle veut qu’j’dise “oui” à la mairie, mmhh
L’OPJ m’relit mes délits, mmhh
Ient-cli m’demande si y a crédit, mmhh
C’est par le feu si je péris, mmhh

Elle veut qu’j’dise “oui” à la mairie, j’lui dis “nan nan nan”
L’OPJ m’relit mes délits, j’lui dis “nan nan nan”
Ient-cli m’demande si y a crédit, j’lui dis “nan nan nan”
C’est par le feu si je péris, clic-clic, ba-ba-bah