Paroles de la chanson Quand j’y repense par Mig

Paroles de la chanson Quand j’y repense par Mig

Oh, oh, oh
Oh-oh, oh, oh, oh
MIG Moula
Gang
Boumi’
Toute la vie, c’est des choix, tu peux pas suivre les gens, enculé
Oh, oh-oh
Oh-oh, oh-oh
Vu qu’on vient d’en bas, on connaît les règles et les bases
I know, you don’t like to do this
Grr, gang, pah

Vu qu’on vient d’en bas, on connaît les règles et les bases, on fait tout ça pour finir en haut (Oh-oh, oh-oh)

Tout l’monde le sait, j’suis un putain d’produit d’la calle (Oh-oh), un putain d’produit du hall (Grr, oh-oh, oh-oh)
J’avais plein d’sentiments mais après le manque, vient l’oubli (Oh-oh, oh-oh)
Pour voler, j’avais pas d’outils, nique sa mère, tu connais mon équipe (Oh-oh)
Enculé (Tu connais), s’il faut faire quelque chose, on improvise (Poh, poh, poh)
Que pour les mapes’, mapessas (Ouais), c’est pour ça qu’on a fait ça (Gang)
Qui fait l’sale ? (Qui ?) Qui fait l’sourd ? Je sais beaucoup d’choses mais bon, j’vais rien dire (Nan)
Toute la vie, c’est des choix, tu peux pas suivre les gens (Grr)
Tu s’ras pas une légende, t’en prends deux dans les jambes (Oh)

Si tu t’en sors, c’est léger, ça peut v’nir t’crever dans les arrêts d’jeu (Grr, gang, oh-oh)
Demande pas si j’suis capable (Grr), chargeur est encastrable (Pah)
Igo, on va pas s’tape (Gang), les shooters sont pas stables (Grr)
Que d’la frappe en pasta (Pah, pah, pah), j’te fais des passes comme Pastore (Gang)
Dans la street, y a pas d’star, tête du réseau comme Lester

C’est pas ici qu’ils vont faire les chauds, nan (Gang)
Y a plusieurs calibres (Gang), y a zéro factice (Bang, bang)
Toi et tes copains, vous êtes des actrices (Pah, gang, grr)
C’est pas ici qu’ils vont faire les chauds, nan

Y a plusieurs calibres (Bang), y a zéro factice
Toi et tes copains, vous êtes des actrices (Grr, pah)

C’est la vie qu’on mène, j’crois qu’y a un changement
J’suis loin du bâtiment (To-toh) mais j’fais d’l’argent (Bang)
C’est la vie qu’on mène, j’crois qu’y a un changement (Grr)
J’suis loin du bâtiment (Oh) mais j’fais d’l’argent (Oh-oh)
J’suis loin du bâtiment mais j’fais d’l’argent (Grr, j’fais d’l’argent)
J’crois qu’y a un changement (Pah, un big changement)
J’suis trop dégoûté des gens (Oh, oh-oh)
Quand j’y repense (Eh, eh)

Quand j’y repense, on n’était pas les favoris (Eh-eh)
La juge veut nous faire tomber, maison d’arrêt ou bracelet
Depuis, mon cœur est en miettes, j’ai très peu d’amour à donner (Eh-eh)
Le tieks va pas nous sauver, c’est nous les méchants congolais

J’fais les comptes, j’fais les comptes, en même temps, j’regarde qui est bon
Fait du bien, fait du bon, sans qu’ils nous prennent même pour des cons
Tout s’passe dans les backstages, on a vu, bénéf’ goût flatteur, c’est des fous
Ils veulent nous voir par terre, mon négro, j’fais les comptes, j’fais les comptes (Grr)

Beaucoup d’choses qu’on s’est pas dit (Gang), beaucoup trop d’jalousie dans la vie (Dans la vie)
Beaucoup trop d’jalousie dans la ville (Dans la vie), vie de voyou, vie d’bandit (Gang)
Quand j’y repense, on était peu à y croire, elle est belle l’histoire mais j’crie pas victoire
Il en reste du ch’min (Grr), j’vis au jour le jour, nique sa mère demain (Ta-ta-tah)
Nique sa mère les gens qui nous veulent du mal (Grr)

C’est pas ici qu’ils vont faire les chauds, nan (Gang)
Y a plusieurs calibres (Gang), y a zéro factice (Bang, bang)
Toi et tes copains, vous êtes des actrices (Pah, gang, grr)
C’est pas ici qu’ils vont faire les chauds, nan

Y a plusieurs calibres (Bang), y a zéro factice
Toi et tes copains, vous êtes des actrices (Grr, pah)

C’est la vie qu’on mène, j’crois qu’y a un changement
J’suis loin du bâtiment (To-toh) mais j’fais d’l’argent (Bang)
C’est la vie qu’on mène, j’crois qu’y a un changement (Grr)
J’suis loin du bâtiment (Oh) mais j’fais d’l’argent (Oh-oh)
J’suis loin du bâtiment mais j’fais d’l’argent (Grr, j’fais d’l’argent)
J’crois qu’y a un changement (Pah, un big changement)
J’suis trop dégoûté des gens (Oh, oh-oh)
Quand j’y repense (Eh, eh)

Quand j’y repense, on n’était pas les favoris (Eh-eh)
La juge veut nous faire tomber, maison d’arrêt ou bracelet
Depuis, mon cœur est en miettes, j’ai très peu d’amour à donner (Eh-eh)
Le tieks va pas nous sauver, c’est nous les méchants congolais

On n’était pas les favoris (Eh-eh)
Maison d’arrêt ou bracelet (Eh, eh)
J’ai très peu d’amour à donner (Eh-eh)
C’est nous les méchants congolais (Eh, eh)