Singuila C’est Trop Lyrics

Oh oh yeah…ooh

Tu devrais plus souvent me faire confiance,
Moi j’suis un mec fidèle,
Tu es la seule à qui je pense.
Quelques fois j’rentre tard, c’est juste un manque de chance,
Je peux être avec mes potes, n’appelles pas les urgences.
Dès que j’me sape avec un peu d’élégance,
Tu te mets à côté de moi, en pèse-tu les conséquences?
Tu sais que j’dois te faire une confidence,
Je n’supporte ni ta voix, ni ton impertinence,

”J’n’ai pas, le droit, d’commetre des imprudences,
J’veut fuir, loin de toi, j’ai besoin de vacances”
C’est trop, lalalala…, c’est trop,lalalala…, c’est trop, oh oh oh oh
C’est trop, lalalala…, c’est trop,lalalala…, c’est trop, oh oh baby

Tu crois que j’drague quand je suis avec mes gars,
Bébé tu me connais bien, je n’ai pas le temps pour ça.
T’as trouvé des numéros qelquefois,
J’ai sûrement dû consommer trop d’alcool en te-boî.
T’as cramé des capotes dans mes ffairesa,
Mais elles n’étaient pas à moi, j’sais pas ce qu’elles foutaient là.
Le fond d’teint que t’as trouvé sur nos draps,
C’était juste une petite blague, s’te plaît ne t’emballe pas.

”J’n’ai pas, le droit, d’commetre des imprudences,
J’veut fuir, loin de toi, j’ai besoin de vacances”
C’est trop, lalalala…, c’est trop,lalalala…, c’est trop, oh oh oh oh
C’est trop, lalalala…, c’est trop,lalalala…, c’est trop, oh oh baby

Ok donc c’a y est, tu t’en vas dès qu’j’te fait des reproches, toi tu veux me quitter.
”Je n’peut pas vivre sans toi, ah!”
Bébé s’il te plaît t’en vas pas,
Tu sais que j’disais ça juste pour te taquiner.
”Mon p’t__ coeur ne bat que pour toi, ah!”
J’ferais tout pour te garder mon amour,
Même si je reste ta victime pour toujours.
J’ferais tout pour te garder mon amour,
Même si à chaque fois tu me prends la tête pour rien,
Franchement c’est trop…

C’est trop, lalalala…, c’est trop,lalalala…, c’est trop, oh oh oh oh
C’est trop, lalalala…, c’est trop,lalalala…, c’est trop, oh oh baby

C’est trop, lalalala…, c’est trop,lalalala…, c’est trop, oh oh oh oh
C’est trop, lalalala…, c’est trop,lalalala…, c’est trop, oh oh baby